Histoire

Le début...

La création de l'association est partie d'une rencontre… Celle de Kasongo, président d' "Ecoles de l'Espoir", avec un pasteur guinéen. Celui-ci avait entrepris la construction d'une école primaire dans son pays, plus exactement dans la ville de Fria. C'est afin de l'aider dans son projet que l'association fut crée. Ceci permis de terminer la construction de l'école appelée "La Colombe" et de la faire fonctionner. Depuis, les activités de l'association se sont maintenues à Fria, où bien d'autres projets ont vu le jour...




La suite...

Fria est une ville industrielle, fondée autour de l'exploitation de la bauxite. Comme c'est souvent le cas en Afrique, les infrastructures comme les écoles où les hôpitaux font défauts… De très nombreux enfants n'y ont pas accès, principalement dans les quartiers reculés, et les effectifs des classes existantes sont déjà très grands. Après l'aide apportée à l'école "La Colombe", le prochain objectif de l'association à donc été de prendre en charge entièrement la construction d'une nouvelle école. Il s'agit d'un complexe scolaire comprenant une école primaire et une école secondaire, situé dans le quartier de Bowale, en périphérie de la ville, particulièrement pauvre et éloignés des écoles déjà existantes. Ce projet est à présent en phase d'être achevé. Tous les bâtiments ont été construit et accueillent chaque année des centaines d'élèves de la première année primaire à la neuvième année secondaire. La rentrée des classe pour la dixième année secondaire se fera cet automne.

Mode de fonctionnement...

L'association a pour objectif d'apporter une aide durable, par la réalisation de projets sur place qui correspondent à un besoin réel. Les projets et les constructions sont réalisés sur place par du personnel local. Le rôle de l'association est de récolter les fonds nécessaires depuis la Suisse, grâce aux manifestations organisées par le comité durant l'année, et de les transférer sur place. Enfin, il s'agit d'assurer la surveillance et le suivi des travaux effectués. Les écoles sont destinées à être indépendantes à terme et à s'autogérer. L'association fournit toutefois le soutien financier nécessaire au bon fonctionnement, jusqu'à ce que l'école puisse parvenir à s'autofinancer, grâce à l'inscription payée par les familles de chaque enfant. Cependant, les enfants de familles qui éprouvent trop de difficultés à payer l'inscription peuvent bénéficier d'un parrainage, offert par l'association. Celui-ci comprend tous les frais nécessaires (matériel, uniforme, salaire des professeur…) à l'inscription de l'enfant pour une période d'une année. Naturellement, le bon déroulement des projets n'est possible qu'avec un contact direct sur place. Ce rôle central est assuré par Kazembe, le frère de Kasongo. Il travaille à plein temps pour l'association, et s'occupe de la gestion complète des projets : de la surveillance des travaux à l'élaboration des dossiers de parrainage…

Les membres...

Le comité se compose de :


 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 


 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 


 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 


 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 


 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  

 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  

 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.